Enter your keyword

Ostéopathie et Plagiocéphalie

Chloé Charpentier Ostéopathe DO

Ostéopathie et Plagiocéphalie

Ostéopathie et Plagiocéphalie

chloé charpentier osteopathe juan les pins antibes vence

Ostéopathie et PLAgiocéphalie

La plagiocéphalie (du grec « plagios » = oblique et « kephalê » = tête) est classiquement décrite comme une déformation asymétrique du crâne, caractérisée par un aplatissement de sa partie postérieure, ou plus simplement appelé syndrome de la tête plate.

Très (trop) souvent les nourrissons développement une asymétrie crânienne légère ou marquée dès la naissance ou quelques jours après. Le plus souvent positionnelles et réversibles, ces asymétries répondent parfaitement à un traitement et à un suivi ostéopathique précoce.

A noter aussi que les parents sont souvent étonnés devant le peu d’attention, de conseil ou d’orientation portés par les pédiatres ou les médecins face à ces asymétries. Pour toutes questions complémentaires, n’hésitez pas à contacter Chloé Charpentier Ostéopathe spécialisée en pédiatrie ou à venir dans mes cabinets à Vence ou Juan-les-pins.

Il en existe deux formes, aux natures totalement différentes :

  • La plagiocéphalie sur craniosténose : soudure prématurée des sutures crâniennes du nouveau-né. (ce type de plagiocéphalie N’EST PAS du ressort de l’ostéopathe).
  • La plagiocéphalie positionnelle (ou plagiocéphalie posturale) : de loin la plus fréquente, il s’agit d’une déformation bénigne du crâne du nouveau-né.

Les plagiocéphalies sont dans la majorité des cas associées à un torticolis (rotation privilégiée de la tête avec difficulté à tourner dans l’autre sens).

Détecter un torticolis/plagiocéphalie

En tant que parent, premier enfant ou pas, n’y connaissant que peu aux petits soucis d’un nouveau-né, hormis ce que l’on a lu dans « avoir un bébé pour les nuls » ou ce genre de bouquins sur la maternité, il n’est pas toujours évidemment de détecter un torticolis ou une plagiocéphalie.

Leçon du jour

Tout d’abord il faut toujours observer son bébé. Et quand je dis observer, ce n’est pas regarder si ses yeux vont rester bleus, ou si ses joues rosissent quand il fait caca. Cela peut paraitre tout bête mais c’est important. Il s’agit donc plutôt d’observer s’il y a une symétrie dans chaque mouvement qu’il exécute. Exemple, quand il étire les bras, il est capable d’étirer les 2 bras pareils (un après l’autre ou les 2 en même temps), pareil quand il sourit ou cligne des yeux…

Pour tout mouvement asymétrique d’une partie du corps il est conseillé de voir un professionnel de santé (pédiatre, ostéopathe, médecin…).

C’est alors que vous pouvez vous apercevoir qu’il regarde toujours maman du côté droit et jamais papa qui est du côté gauche. Ce n’est pas parce qu’il aime pas papa mais seulement parce qu’il a beaucoup de difficulté à tourner la tête à gauche.

Ayant des difficultés à tourner la tête à gauche, ce petit bout de chou aura tendance à avoir la tête toujours à droite et donc toujours appuyée sur la partie postérieure droite de la tête (et oui car le nourrisson passe quand même entre 70% et 90% allongé sur le dos). C’est alors que peut apparaître un début de tête plate.

Il est évident que cette position couchée sur le dos n’est pas suffisante pour créer une plagiocéphalie, mais ce positionnement permanent associé à un torticolis et une « vrille » de l’ensemble du système cranio-sacré peut créer une plagiocéphalie avec une fixation de ces déformations.

osteopathie pédiatrique chloé charpentier ostéopathe vence juan les pins antibes plagiocéphalie

Vous pouvez également vous apercevoir, et là je parle aux mères qui allaitent, que votre bébé taite très bien au sein gauche (rappelons-nous qu’il a du mal à tourner la tête à gauche pour regarder papa) mais pas bien au sein droit. Effectivement s’il a du mal à tourner la tête à gauche, il aura du mal à venir attraper le sein droit correctement.

Cela peut être aussi un bébé qui a toujours tendance à venir se cambrer en arrière, toujours à se tortiller vers l’arrière, qui a toujours envie de mettre la tête en arrière quand on le porte… A ce moment vous n’observerez pas spécialement de torticolis avec un côté de rotation préférentielle, mais finalement peu de rotation de la tête des 2 côtés, un manque de mobilité globale de la tête. Cela veut dire qu’il y a surement des tensions au niveau de la base du crâne jusqu’aux dorsales.
Nous retrouverons alors une brachycéphalie, qui est un aplatissement de la partie postérieure bilatérale de la tête, et que nous reconnaissons par une tête très courte du nouveau-né (généralement dû aux tensions postérieures qui le font appuyer sur le matelas beaucoup trop fort).

Il est important d’amener son nouveau-né voir un ostéopathe, encore mieux s’il est certifié spécialisé en ostéopathie pédiatrique, afin de régler ses petits maux. Moi, Chloé Charpentier Ostéopathe, je suis spécialisée en pédiatrie et je vous reçois dans mes cabinets de Juan les pins ou Vence.

Dernière causes possible d’une plagiocéphalie : la position de la tête du bébé dans l’utérus de la maman peut être un des facteurs possibles au développement d’une plagiocéphalie, surtout en fin de grossesse alors que le bébé commence à manquer d’espace. Une grossesse gémellaire augmente les risques qu’un bébé ait une plagiocéphalie.

Comment agit l’ostéopathie sur la plagiocéphalie ?

L’ostéopathe cherche la cause des dysfonctions, lève les blocages mécaniques et tissulaires, réajuste l’équilibre du corps. Une fois que le réajustement des tensions à distance est effectué, l’ostéopathe veillera à libérer les conséquences intracrâniennes que la déformation du crâne a engendrées.

Il faut souvent plusieurs séances (entre 2 et 5 séances tous les 15 jours) afin de pouvoir corriger le crâne et redonner de l’élasticité et une belle forme au crâne.

Quand consulter un ostéopathe ?

Le plus tôt possible ! Plus la prise en charge est précoce, plus le travail sera efficace et rapide. Avant même de constater un aplatissement du crâne, la déficience de rotation de la tête doit alerter. Si votre bébé ne tourne pas suffisamment la tête à droite ou à gauche, cela doit être corrigé en ostéopathie avant que des troubles plus importants ne s’installent.

Dans tous les cas, nous ne saurons trop vous conseiller en bilan ostéopathique dans le premier mois suivant la naissance.

Au-delà de 6 mois, certaines pièces osseuses crâniennes commencent à s’ossifier et la récupération sera plus difficile. Les tensions impliquées dans une plagiocéphalie sont telles que la récupération ostéopathique nécessitera du temps et de la patience. L’ostéopathe doit suivre l’enfant toutes les 15 jours – 3 semaines pendant plusieurs mois, en fonction du degré de la déformation et des tensions tissulaires.

osteopathie pédiatrique chloé charpentier ostéopathe vence juan les pins antibes plagiocéphalie
osteopathie pédiatrique chloé charpentier ostéopathe vence juan les pins antibes plagiocéphalie
osteopathie pédiatrique chloé charpentier ostéopathe vence juan les pins antibes plagiocéphalie

Conséquences possibles

  • Tout d’abord, il est important de mentionner qu’une plagiocéphalie n’affecte pas le développement intellectuel. Le cerveau de l’enfant se développe tout à fait normalement, le volume intracrânien reste toujours identique.
  • La conséquence principale est plutôt d’ordre esthétique. Nous pouvons noter un aplatissement sur la partie postéro-latérale de la tête ainsi qu’une proéminence au niveau frontal du même côté que l’aplatissement. Souvent, il y a un œil plus petit que l’autre et un peu plus fermé ainsi qu’une oreille plus avancée que l’autre…
  • On retrouvera régulièrement des troubles ORL (otites à répétition…), des troubles visuelles, troubles de la concentration..
  • Une asymétrie du développement moteur peut être observée si l’enfant n’est pas traité et qu’il continue à garder sa tête tournée d’un côté plus que l’autre.
  • On observera alors, plus tard, un trouble de l’occlusion dentaire.

CONSEILS à suivre en cas de plagiocéphalie/brachycéphalie et en préventif !

  • Un suivi ostéopathique pendant la grossesse et juste après la naissance
  • Alterner, tous les jours, le sens de bébé dans son lit (tête/pieds) car il aura tendance à tourner la tête vers vous.
  • Lui présenter des jouets à droite ET à gauche en prédominant du côté où il a du mal à aller
  • Favoriser le portage plutôt que le transat/siège auto/parc
  • Favoriser le jeu sur le ventre à il est important, le plus tôt possible de positionner votre enfant sur le ventre au moins 30min par jour, en le surveillant évidemment et en augmentant la durée en fonction de l’âge
  • S’il est nourri au biberon, pensez à changer le bras avec lequel vous le portez.
  • En cas de brachycéphalie, il faut le stimuler en vous mettant à hauteur de pied, votre enfant sera alors obligé de stimuler les muscles antérieur du coup et de lever la tête afin de garder le contact visuel avec vous
Conclusion

Il est important de faire faire un bilan post-natal à son nouveau-né, votre ostéopathe pédiatrique spécialisé pourra vous informer au mieux de la marche à suivre et répondre à toutes les questions auxquelles vous pourriez vous poser.

En cas de plagiocéphalie, IL EST NÉCESSAIRE de faire traiter son bébé afin de rééquilibrer toutes les tensions et de favoriser son développement au mieux. Même si cela peut paraître qu’esthétique, il ne faut pas attendre, plus cela est pris tôt, meilleurs son les résultats.

Votre ostéopathe Chloé Charpentier – Maiffred, spécialisée en ostéopathie pédiatrique, pourra répondre aux questions sur votre nourrisson, et vous recevra dans ses cabinets à Juan-les-pins (8 avenue Dr Fabre) ainsi qu’à Vence (1 avenue Marcellin Maurel). N’hésitez pas à consulter les autres articles sur les bienfaits de l’ostéopathie pédiatrique ici ou .

Chloé Charpentier Ostéopathe D.O Vence – Juan les pins Antibes